06 octobre 2011

Préparation au gaïwan (zhong)

Préparation d'un Tie Guan Yin au gaïwan (zhong):

 ZHONG

 


03 octobre 2011

Thé Ailleurs: aux Quinze Sols

Un petit thé Ailleurs, aux Quinze Sols, non loin de l'agglomération toulousaine - à l'expansion inhumaine. Le 27 sept 2011

 

Le "thé Ailleurs" se prépare et se boit au petit jour, en des lieux délaissés par l'homme...

IMG_1627_copie_copie

 

 

Conditions météo excellentes...les canards sauvages reviennent progressivement, les hérons tournent haut dans le ciel - seuls les plus téméraires vont à nouveau se poser sur les hautes branches des peupliers.

IMG_1631_copie_copie

 

 

...on peut installer le matériel - hélas pas de réchaud à charbon de bois, progrès et SÉCURITÉ obligent. Un tronc d'arbre couché là fera un excellent banc.

IMG_1660_copie_copie

 

 

 

Comme à la maison, zhong de 8 cl. utiles et coupe, tous deux porcelaine-terre de Yixing  (provenance Cha Yuan Toulouse).

Trépied pliant, léger et logeable dans le sac à dos, en bambou du jardin.

IMG_1643_copie_copie2

 

 

Zhong réchauffé, le thé, puis l'eau...sous le regard étonné d'autres eaux, plus pacifiques mais moins cristallines, elles.

IMG_1646_copie_copie

 

 

 Hein qu'il est noir ce Pu Erh ... la part dûe à la terre n'a pas été omise. Dosé à 3,2 gr. pour 8 cl. infusé 6 minutes.

IMG_1638_copie_copie

 

 

Cette eau où le ciel se reflète, à l'image de la coupe de Pu Erh, n'est qu'une vaste infusion de feuilles de saule et de peuplier, ainsi que de divers autres ingrédients moins contrôlables...tiens, une plume de héron cendré en haut à gauche de l'image.

Un Pu Erh vrac des "Jardins de Gaïa" aux arômes de sous-bois humide, de champignon et de feuillage en décomposition, particulièrement intéressant à boire en ces lieux auxquels il se fond si bien.

IMG_1639_copie_copie

 

 

 

Poursuivons par un Da Hong Pao (provenance Paris Store) sur trois infusions courtes (30 sec.).

IMG_1645_copie_copie

 

 

 

 

IMG_1648_copie_copie

 

 

 

Encore cette plume de héron...

IMG_1650_copie_copie

 

 

 

 

IMG_1654_copie_copie

 

 

 

Et finissons par un petit vert de la factory Tian Hu Shan.

IMG_1661_copie_copie

 

 

 

Au terme de trois heures passées là, dans l'ici et le maintenant, il faut rentrer mais, si le maintenant s'enfuit à tire d'aile, l'ici demeure.

IMG_1665_copie_copie

 

 

Posté par J Claude à 17:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 septembre 2011

Zhong

Acquiqition récente, un petit zhong (gaïwan, chung) - on dit zhong à Changaï - de 8 cl. utiles, porcelaine et terre de Yixing (provenance Cha Yuan Toulouse):

Excellente prise en main par sa surface rugueuse; idéal pour les infusions multiples Gong Fu Cha pour une personne.

N'oublions pas l'image chinoise du zhong, accessoire d'infusion très utilisé dans ce pays: La soucoupe représente la terre, la tasse l'homme, et le couvercle le ciel - à ne jamais dissocier !

IMG_1602_copie

 

 

Posté par J Claude à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 septembre 2011

Bi Lo Chun

Thé vert: un Bi Lo Chun (Spirale de jade du printemps), thé chinois très réputé dans sa qualité supérieure.

Le thé sec, roulé en boule, très bel aspect (provenance "King Fat" Labège).

IMG_1504_copie

 

Infusion en gaïwan de 15 cl. :  2 minutes à 70° C pour env. 3 grammes

Ce thé est très susceptible: surdosé, eau trop chaude ou temps d'infusion trop long font apparaître arômes et saveurs de structure (amertume, astringence) et de minéraux (pierre à fusil ?), ainsi que de métal chauffé (woks de dessication ?). Deux infusions possibles, mais brèves (1 min.).

Correctement préparé c'est un excellent thé vert, moins onéreux que le Long Jing - qu'il ne saurait cependant égaler.

IMG_1495_copie_copie

 

Les feuilles infusées: très belle qualité, tendres, vert clair printanier, épanouies, récolte fine (bourgeon + 2 feuilles)

IMG_1500_copie_copie

 

 

Posté par J Claude à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 septembre 2011

Gaïwan (ou zhong, ou chung)

L'usage du gaïwan* remonte au  début du 16° siècle. Cet ustensile d'infusion, universellement connu et utilisé en Chine, peut paraître au premier contact d'un usage aussi délicat que barbare: il réclame une certaine initiation pour ne pas s'en rebuter, voire s'ébouillanter.

*Gaïwan en "mandarin", zhong et chung dans les deux autres dialectes les plus courants.

Il se compose de trois pièces de porcelaine (plus rarement de verre): une tasse, qui vient s'ajuster dans la sous- tasse, et le couvercle surmonté d'un large têton:

IMG_1486_copie

 

 

IMG_1485_copie_copie

Si l'infusion ne pose aucun problème (thé et eau déposés à l'intérieur), le vider dans une tasse une fois le temps d'infusion écoulé nécessite un tour de main - vite appris:

1° - Incliner le couvercle dans le but de laisser passer seulement la liqueur infusée (opérer la rotation dans le sens anti-horaire pour un droitier):

IMG_1254_copie_400_p

2° - La main paume vers le haut, prendre l'ensemble en passant annulaire et majeur sous la soucoupe, tout en maintenant le couvercle en place avec le pouce de la même main.

IMG_1255_copie

2° bis -  Option de préhension: Si le liquide n'est pas trop chaud (thé vert), il est possible de ne prendre que tasse et couvercle, la tasse par le bord avec le pouce et le majeur, l'index maintenant le couvercle.

3° - Verser en basculant franchement. Avec un peu de pratique, on en renverse moins qu'avec certaines théières de mauvais bec - il en existe.

IMG_1276_copie

(On peut s'exercer à l'eau froide, et avec des feuilles sacrifiées pour l'occasion...)

Une fois le geste appris, on ne pourra plus se passer du gaïwan, d'emploi universel, simple, rapide et efficace - c'est peut-être avec lui qu'on se sentira le plus proche de la feuille de camélia.

En outre, avec un peu d'expérience quant au réglage de l'ouverture, des particules très fines peuvent être retenues dans la tasse (thés japonais entre autres), ce qui n'est pas toujours le cas, même avec les théières les mieux conçues - Le gaïwan: un vieux procédé chinois génial, ignoré des Occidentaux (Édouard Leclerc n'en a pas encore en rayon).

 

 

Deux types de gaïwans:

Porcelaine, ici 8 cl. utiles: idéal pour les gustations multiples et rapides, comme ci-dessus (à posséder en double, il n'est pas rare qu'une des trois pièces échappe à la main, même attentionnée (voir plus bas). Parfois véritables chefs d'oeuvre de décoration (1 clic sur "GAÏWANS":

GAÏWANS

IMG_1205_copie

 

Gaïwan en verre 14 cl. utiles: non classique du fait du matériau, il offre cependant  la vision des feuilles s'y déployant, un plus appréciable hormis sa difficulté à le conserver véritablement immaculé..

Soucoupe brisée, remplacée par une coupelle en mélamine

IMG_1291_copie

IMG_1208_copie

Provenance: CHA YUAN Toulouse

Posté par J Claude à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,