29 novembre 2012

Vous prendrez bien une demi-tasse de thé ?...

DEMI6TASSE anigif 660

Posté par J Claude à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2012

Lectures : Sophie de Meyrac, Contes de la chambre de thé

Contes

 

 

                                       Immense travail de collecte, lecture et traduction que ce recueil sans équivalent autour de la boisson la plus consommée au monde après l'eau.

Certes, connaître un peu le thé authentique, et l'esprit asiatique qui préside à sa consommation, est un plus permettant de savourer plus en profondeur ces contes et légendes - certains fort anciens.

Certes, l'Occidental verra là une part de naïveté - mais vidons, le temps du livre, notre esprit cartésien contaminé du vacarme de ce siècle : emplissons le de ces lignes rafraîchissantes et laissons le progrès, assassin de la vie naturelle et du rêve, une coupe de Tie Guan Yin ou de thé vert, Long Jing ou Sencha, devant soi.

Pour sourire, rêver et s'ouvrir à la vraie perception du thé, autour d'un art et d'une philosophie de vie que nous pouvons faire nôtre - pour un moment - ou plus.

Merveilleux.

Quelques misérables vers, inspirés par cette lecture:

http://feuilledecamelia.canalblog.com/archives/2012/06/11/22211397.html

 

Autre lecture, recommandée pour mieux comprendre la perception du thé au Japon, et en Asie : Okakura, "Le Livre du thé"

 

JCP

 

Posté par J Claude à 15:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2012

Rappel

Un clic sur le texte ci-dessous pour télécharger le document Excel :

TABLEAU_INFUSION

 

 

Sans titre-1 copie

 

 

 

Posté par J Claude à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2012

Préparation théière de Yixing de 6 cl. neuve

Une authentique théière de Yixing, de 6 cl. seulement, en phase de pré-culottage:

Provenance : "Les Saisons du Thé", rue Cujas, Toulouse.

Destinée aux meilleurs oolongs à oxydation basse, tels que Dong ding, Guan Yin d'or, Tie Guan Yin..., son pré-culottage est effectué avec une grande quantité de Tie Guan Yin de qualité inférieure, en casserole (attention, le thé colore !).

 

On ne lésine pas: 4 à 5 larges cuillérées de Tie Guan Yin à petit prix

IMG_5145 copie

 

 

 

 

1° Phase: Immersion et chauffage, les feuilles s'ouvrent lentement

IMG_5150 copie

 

 

 

 

Ébullition en casserole à feu doux 1 heure minimum en plusieurs fois

IMG_5153 copie

 

 

 

 

Émersion après une nuit dans le thé concentré et nouvelle ébullition

IMG_5155 copie

 

 

 

 

 

 6 cl., sans doute le modèle de théière de Yixing le plus petit du marché....

IMG_5156 copie

 

 

 

De gauche à droite: 6, 13, 17, 16 cl.

IMG_5157 copie

IMG_5158 copie

 

 

 

 

 

IMG_5159 copie

 

 

 

 

 

IMG_5167 copie

 

 

 

 

 Un 2° sceau sous l'anse - et trois pieds.

IMG_5168 copie

 

 

 

 

IMG_5170 copie

 

 

 

 

 

IMG_5172 copie

 

 

 

 

 2° phase: alternance d'infusions concentrées prolongées non consommées et séchages sans rincer au soleil (sèche-cheveux en hiver)

IMG_5176 copie


3° Phase: la théière n'offrira d'infusions parfaites que bien plus tard...patience...

 

Pourquoi une aussi petite théière ?

- A usage individuel, et pour extraire la meilleure liqueur possible des oolongs oxydation basse qui, outre leur prix élevé, n'offrent leur pleine mesure olfactive et gustative que préparés selon la technique du Gong Fu Cha :

Brièvement, ce mode de préparation consiste à réaliser plusieurs infusions successives (parfois jusqu'à 8 pour les meilleurs thés) d'une grande quantité de feuilles (1/5 à 1/3 de la contenance théière). Chaque infusion est brève (de 20 à 60 secondes), on ne consomme généralement pas la première, et on boit les suivantes au fur et à mesure, cheminant, selon l'expression consacrée en Chine "de parfum en parfum" - étonnamment pour les non-initiés, la première n'est pas la meilleure (les coupes à thé pour dégustaion font généralement 4 cl.).

Il est d'autre part méconnu en Occident qu'une théière de grande contenance (plus de 20 cl.) ne donnera que des liqueurs insipides, ceci pour des raisons purement chimiques (qu'il est aisé de vérifier par la simple expérience). Il n'est pas rare de rencontrer des théières de plus d'un litre...théières qui n'ont cours en Chine autrement qu'à l'exportation vers des pays non connaisseurs du thé authentique, cet inconnu des Occidentaux...

Provenance : "Les Saisons du thé", rue Cujas, Toulouse.

JCP

Posté par J Claude à 17:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
26 août 2012

Coupe à thé chinoise

Coupe à thé dite "Bouddha", taille " L", 20 cl. , Hauteur. coupe seule: 73 mm. , fabrication chinoise, provenance: "Paris Store" Toulouse.

SUR LA BALANCE:

POUR :

- Esthétique, forme sympathique (le ventre du Bouddha souriant).

- Prix modéré.

CONTRE :

- Prise en main plus délicate que pour les coupes traditionnelles, plus évasées et moins hautes, surtout en infusion haute température (oolong, rouge, Pu erh).

- Ouverture resserrée demandant attention en versant depuis un zhong.

- Contenance à peine trop importante.

- Poids élevé.

- Socle et couvercle inutiles au quotidien.

 

IMG_5188 copie

 

 

 

 

 A droite: encore un zhong abîmé (cogné - fendu), porcelaine vert céladon, provenance "Les Saisons du Thé",  seule boutique toulousaine (anciennement "Cha Yuan") à ce jour proposant un vaste choix de cet universel et pratique accessoire d'infusion.

IMG_5189 copie

 

 

 

 

 

 

IMG_5190 copie

Traduction certifiée :

      Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid... Etc...

 

- Tout à fait sûr...

 

JCP

Posté par J Claude à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2012

Dong Ding de Taïwan

Spirale du plaisir, corrugation douce des sens.

 

Du feu, de la feuille et de l'eau

coulait une liqueur

surpassant l'or

 

IMG_5178 copie

 

Thé oolong oxydation basse (env. 20 %, peu de théine) "Dong Ding" - prononcer "Tonn-tinn" - de Taïwan, 8 infusions successives en théière de Yixing de 6 cl. sans épuiser vraiment les saveurs ce soir là ...

(Préparation traditionnelle "Gong Fu Cha")

JCP 10 08 12

Posté par J Claude à 00:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 juin 2012

Fabriquer soi-même un chasen ?....


Le chasen, fouet en bambou, est utilisé pour la préparation du matcha, thé vert japonais dont les feuilles sont réduites en poudre. Ce thé est utilisé pour le Cha No Yu, la cérémonie du thé japonaise, mais peut être consommé au quotidien : verser l'eau à 70° C sur la poudre, et battre au fouet 30 secondes pour l'apparition de la "mousse de jade" à la surface...

matcha_copie_400


Le modèle:

chasen


chasen_bamboo_matcha_whisk_copie




Première tentative :


IMG_4443_WFBcopie





IMG_4445_copie_copie

A suivre, pas de blessure pour le moment...il serait étonnant d'arriver au bon résultat, une approche pproximative suffira ...


Sur Clef des Champs:

http://www.clefdeschamps.net/fr/accueil/84-secrets-de-samourai

JC

 

Posté par J Claude à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2012

Tie Guan Yin: la légende

La Légende de Guan Yin, la Déesse de Fer

Guanyin 

 

 

Ce riant village, posé sur le manteau

Des vertes montagnes, fut jadis le théâtre

D’un curieux prodige, tout en haut du coteau,

En ces lieux où partout l’azur se fond aux arbres.

 

Un vieux temple ruiné, au fond de la clairière,

Coulait de tristes jours, n’abritant déjà plus,

Autrefois si belle et qu’on ne visitait plus,

La déesse de fer, aux anciens temps si fière.

 

Des larmes de rouille coulaient à son visage ;

Sur sa douce jambe, envahie d’épineux,

Sur sa pauvre robe, si belle aux jours heureux,

La pluie froide des ans déposait son outrage.

 

De la vallée seul Wei, pauvre cultivateur,

Montait et déposait à ses pieds quelques fleurs,

Qu’il trempait de ses larmes en voyant la pauvresse

Sur laquelle il pleuvait, triste à sa détresse.

 

Si son jardin de thé pouvait un jour offrir

De meilleures liqueurs, il en faisait serment,

Il irait délivrer le temple des soupirs

De la statue de fer, et chasser ses tourments.

 

Par une nuit d’été, de compassion touchée,

La déesse Guan Yin, de sa voix la plus douce,

Désigna un trésor enfoui sous la mousse

A Wei tout effrayé, qui ne vit qu’un théier.

 

Pourtant Wei, rayonnant, écouta la déesse

Et planta l’arbuste, puis le multiplia.

Quelques années plus tard, il en eut récompense

Par un thé merveilleux, que l’Empereur goûta.

 

Soudainement pourvu, Wei restaura le temple,

Qu’il couvrit par amour de toiture plus ample,

Et rendit ses splendeurs à la vieille statue,

Sur laquelle, heureuse, plus jamais il ne plut.

 

 

JCP, 06 10 09 & 02 10 11

... et ce thé, toujours nommé Tie Gan Yin (Déesse de fer de la miséricorde), meilleur oolong chinois, qui fait depuis ce temps la richesse de cette région, enchante toujours le palais des connaisseurs ... comme celui de l'auteur de ce blog.

IMG_1818 copie copie_1

Posté par J Claude à 09:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 juin 2012

Thé Ailleurs aux Quinze Sols (2)

Retour aux Quinze Sols dans la fraîcheur matinale pour un nouveau "Thé Ailleurs", à 10 km. de l'agglomération toulousaine.

 

 IMG_1816_copie_copie

 

 

Après Le Keemun et le Pu Erh d'usage, quatre infusions de cet excellent Dong Ding taïwannais, plus doré que le soleil levant dans les peupliers. (Provenance "Cha Yuan" Toulouse).

IMG_1818_copie_copie_1

 

 

 Garonne très très basse au moulin de Naudin (nord de Toulouse)

IMG_1821_copie_copie

 

Mon portail de branche souple laisse passer le promeneur,

Ma salle à manger n’a pour toit que saules et peupliers,

Le carreau de ma fenêtre est du vent qui fait chanter les feuilles;

Ma table inégale est de roc, ma chaise un tronc abattu par les vents,

Et mon miroir est le fleuve argenté en ses méandres calmes.

 

Tisonnant l’âtre capricieux, à mon oreille chante une eau claire ;

La versant sur la feuille de jade, il s’exhale de ma coupe ébréchée

Un parfum sans pareil.

 

A Bashô, Lu Yu, Sôseki, Lao Tseu et les autres...  JCP, 15 10 11

 

 


IMG_1823_copie_copie

 

 

Après quelques Da Hong Paos, un excellent Long Jing en deux appels (Long Jing Bio Cha Yuan Toulouse).

10 coupes de thé de 8 cl.  bues ce matin là.

IMG_1830_copie_copie

 

 

 Bras de Garonne exotique

IMG_1825_copie_copie

 

 

JCP

Posté par J Claude à 16:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2011

Les samedis matin du thé chez CHA YUAN Toulouse

Programme du samedi 19 nov. de 10h à 12 h:

Un festival de grands crus de thés verts, en montée de gamme de haut en bas sur la page-programme ci-dessous, arômes et saveurs d'exception.

Infusion en verre (type verre à whisky env. 25 cl) afin d'y constater l'épanouissement des feuilles et leur comportement progressif: certaines, comme celles du Long Jing (puits du dragon) rejoignent le fond du verre, d'autres, en forme d'aiguilles, se placent résolument à la verticale - effets ludiques appelant des questions techniques - sans réponse: le thé ne se laisse pas appréhender aussi aisément ...

Une matinée enthousiasmante autour de ce sujet tellement passionnant...

JC

cy_deg_23

Posté par J Claude à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,