17 septembre 2011

Tian Hu Shan Factory

La factory Tian Hu Shan, dans le Fujian (Chine): une envie de randonnée sans but sur les crêtes si vertes de ce merveilleux paysage de montagne, suivie d'une dégustation de thé vert...avant qu'il ne soit, tout triste, enfermé dans sa caisse.

Distribution: Blue Lake Foods, un excellent thé vert de printemps en bocal verre (provenance "Paris Store" Toulouse).

Remarquable rapport qualité/prix, à essayer - mon thé vert quotidien, jamais décevant si préparé avec attention (2 grammes pour 10 cl. et 2 minutes à 70-75°C). 2° infusion possible - et intéressante.

tian_HU_SHAN_copie

 

IMG_0316_copie

 

Posté par J Claude à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 septembre 2011

Bi Lo Chun

Thé vert: un Bi Lo Chun (Spirale de jade du printemps), thé chinois très réputé dans sa qualité supérieure.

Le thé sec, roulé en boule, très bel aspect (provenance "King Fat" Labège).

IMG_1504_copie

 

Infusion en gaïwan de 15 cl. :  2 minutes à 70° C pour env. 3 grammes

Ce thé est très susceptible: surdosé, eau trop chaude ou temps d'infusion trop long font apparaître arômes et saveurs de structure (amertume, astringence) et de minéraux (pierre à fusil ?), ainsi que de métal chauffé (woks de dessication ?). Deux infusions possibles, mais brèves (1 min.).

Correctement préparé c'est un excellent thé vert, moins onéreux que le Long Jing - qu'il ne saurait cependant égaler.

IMG_1495_copie_copie

 

Les feuilles infusées: très belle qualité, tendres, vert clair printanier, épanouies, récolte fine (bourgeon + 2 feuilles)

IMG_1500_copie_copie

 

 

Posté par J Claude à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 septembre 2011

Une galette de Pu erh cuit (noir)

Étant acquis que cela ne se mange ni ne se fume, la galette de Pu erh de prime abord intimide: comment préparer du thé dans les meilleures conditions avec ce disque noirâtre et compact de 19 centimètres de diamètre pesant 357 grammes ? ... ne se serait-on fourvoyé à ces distances galactiques du sachet Lipton ?

Galette richement emballée (Paris Store Toulouse), carton fort...

IMG_1601_copie_copie

 

...et soie: luxe de Chine.

IMG_1602_copie_copie

 

 

IMG_1621_copie_copie

 

 

IMG_1607_copie_copie

 

Provenance clairement affichée: de bon augure. Pas de millésime cependant.

IMG_1616_2_copie_copie

 

En surface: la trame imprimée du sac de toile dans lequel on place les feuilles durant l'opération de compression.

IMG_1609_copie_copie

1° opération: bien pourfendre sans la main se fendre. Utiliser un couteau à huîtres où un coupe-papier, outils peu tranchants qui respecteront autant les feuilles - que la main des maladroits. Le but affiché est de séparer les feuilles en les coupant le moins possible, trop de brisures et l'amertume dûe à la structure de la feuille, notamment aux nervures, deviendra sensible.

Ci-dessous: Authentique couteau à huîtres "Pradel".

IMG_1256_copie_copie

 

Authentique coupe-papier "Raymond Paillous", modèle aussi introuvable qu'inestimable...parfait pour refendre la galette, un usage que son créateur n'avait pas envisagé, il y a un bon siècle.

IMG_1288_copie

 

Galette et couteau à plat, introduire le couteau radialement, séparer des morceaux en faisant tourner la lame. 

IMG_1262_copie_copie

 

 

Un couteau dédié au Pu erh, sans doute idéal, mais où le trouver ? Image "Flickr":

2232373987_5752a41e32_z_copie

 

Au coeur de la galette séjournent cailloux,  brins de paille et graines de camélia sinensis - qui ne germeront pas.

IMG_1264_copie_copie

 

Goûter une galette de Pu-erh: le gong fu cha s'impose. Le gaïwan de 8 cl.  (infusons peu infusons bien) a été choisi pour sa commodité - on peut bien sûr infuser en théière de Yixing . Faire chauffer l'eau à 95°C.

IMG_1274_copie_copie

 

1° infusion brève qui ne sera pas bue : rinçage et humidification des feuilles, chauffage de la tasse. On attend une minute l'épanouissement des feuilles dans le gaïwan, puis on verse l'eau chaude pour la 2° infusion, qui sera bue.

IMG_1276_copie

 

2° Infusion: 1 minute, vider la tasse réchauffée et verser. Excellente.

IMG_1279_copie_copie

 

La dernière goutte...

IMG_1280_copie_copie

 

3° Infusion: 2 minutes - excellente

IMG_1281_copie_copie

 

4° Infusion: 3 minutes. Légère décroissance des saveurs et des arômes, une 5° serait possible.

IMG_1282_copie_copie

 

Sur le couvercle, une feuille complètement déployée au terme de la dernière infusion.

IMG_1285_copie_copie

CONCLUSION: une excellente galette qui tient ses promesses, pour un prix raisonnable, à essayer dans d'autres configurations d'infusion....

 

JCP

Posté par J Claude à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2011

King of Tie Kuan Yin

Un thé Oolong (ou Wulong) richement emballé, se prétendant le roi des Tie Kuan Yin "King of Tie Kuan Yin", manufacturé par "Tian Hu Shan" du "Blue Lake Group", entreprise chinoise de poids.

Un luxe rarement rencontré pour cette boîte de 18 cm. de haut, surmontée du dragon qui aurait pu être noir (Wulong = dragon noir), bien que superbe dans cette matière plastique dorée, ceint d'une corde à pompons ! Ce déploiement peut attirer une certaine suspiscion - d'autant qu'il se paie...

IMG_1090_copie_copie

 

La boite contient 30 doses de 6 grammes emballées sous vide, idéales pour le Gonf Fu Cha en petite théière de Yixing de 10 à 15 cl. Une traduction des textes aurait été bienvenue, fût-elle en anglais.

IMG_1088_copie_copie

 

Roulage très correct, brisures quasi inexistantes, la qualité semble au rendez-vous; un Oolong plus proche du vert que certains Tie Kuan Yin: peu de feuilles franchement bleutées.

IMG_1092_copie_copie

 

 Théière de Yixing 13 cl.

IMG_1093_copie_copie

 

 Première infusion bue à 1 minute, après un rinçage-imprégnation de quelques secondes jeté.

IMG_1101_copie_copie

 

Belle couleur dorée, la 3° infusion est encore bonne, les deux premières excellentes, notes orchidée (gardénia?) présentes, agrémentées d'une note beurrée plus couramment rencontrée chez les Dong Ding de Taïwan: un excellent Tie Kuan Yin qui tient ses promesses.

Un regret: la date de péremption apposée sur la boîte étant très proche de celle de la gustation, ce thé dispose peut-être d'un potentiel encore supérieur...

IMG_1114_copie_copie

Provenance: Paris Store Toulouse

JCP

Posté par J Claude à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2011

Kukicha

Le Kukicha est un thé vert japonais qui, étonnamment, se compose exclusivement de tiges.

Préparation de base: 2 minutes à 70°C, ici en théière porcelaine chinoise de 30 cl.

Impressions: très doux, pas d'amertume, algues marines, poisson cru, une bouffée de verdure et de nature. Un thé remarquable façon japonaise (séchage vapeur) contrairement à ce que laisse supposer son aspect "déchets".

Une pensée pour les Japonais, teintée de tristesse égoïste: nous ne boirons probablement plus ce thé, pas plus que tous ceux que produit ce pays.

 

Thé sec: tiges mêlées à de rares brisures de feuilles

IMG_0810_copie

 

 

 Liqueur infusée: un lien de parenté avec le Sencha par la couleur et une fine suspension.

IMG_0805_copie

 

 

 Les "feuilles" infusées: bel aspect régulier, belle couleur, ce qui a été conservé de la feuille s'enroule autour de la tige.

IMG_0808_copie

 Provenance: Palais des Thés Toulouse

JCP

Posté par J Claude à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]