Étant acquis que cela ne se mange ni ne se fume, la galette de Pu erh de prime abord intimide: comment préparer du thé dans les meilleures conditions avec ce disque noirâtre et compact de 19 centimètres de diamètre pesant 357 grammes ? ... ne se serait-on fourvoyé à ces distances galactiques du sachet Lipton ?

Galette richement emballée (Paris Store Toulouse), carton fort...

IMG_1601_copie_copie

 

...et soie: luxe de Chine.

IMG_1602_copie_copie

 

 

IMG_1621_copie_copie

 

 

IMG_1607_copie_copie

 

Provenance clairement affichée: de bon augure. Pas de millésime cependant.

IMG_1616_2_copie_copie

 

En surface: la trame imprimée du sac de toile dans lequel on place les feuilles durant l'opération de compression.

IMG_1609_copie_copie

1° opération: bien pourfendre sans la main se fendre. Utiliser un couteau à huîtres où un coupe-papier, outils peu tranchants qui respecteront autant les feuilles - que la main des maladroits. Le but affiché est de séparer les feuilles en les coupant le moins possible, trop de brisures et l'amertume dûe à la structure de la feuille, notamment aux nervures, deviendra sensible.

Ci-dessous: Authentique couteau à huîtres "Pradel".

IMG_1256_copie_copie

 

Authentique coupe-papier "Raymond Paillous", modèle aussi introuvable qu'inestimable...parfait pour refendre la galette, un usage que son créateur n'avait pas envisagé, il y a un bon siècle.

IMG_1288_copie

 

Galette et couteau à plat, introduire le couteau radialement, séparer des morceaux en faisant tourner la lame. 

IMG_1262_copie_copie

 

 

Un couteau dédié au Pu erh, sans doute idéal, mais où le trouver ? Image "Flickr":

2232373987_5752a41e32_z_copie

 

Au coeur de la galette séjournent cailloux,  brins de paille et graines de camélia sinensis - qui ne germeront pas.

IMG_1264_copie_copie

 

Goûter une galette de Pu-erh: le gong fu cha s'impose. Le gaïwan de 8 cl.  (infusons peu infusons bien) a été choisi pour sa commodité - on peut bien sûr infuser en théière de Yixing . Faire chauffer l'eau à 95°C.

IMG_1274_copie_copie

 

1° infusion brève qui ne sera pas bue : rinçage et humidification des feuilles, chauffage de la tasse. On attend une minute l'épanouissement des feuilles dans le gaïwan, puis on verse l'eau chaude pour la 2° infusion, qui sera bue.

IMG_1276_copie

 

2° Infusion: 1 minute, vider la tasse réchauffée et verser. Excellente.

IMG_1279_copie_copie

 

La dernière goutte...

IMG_1280_copie_copie

 

3° Infusion: 2 minutes - excellente

IMG_1281_copie_copie

 

4° Infusion: 3 minutes. Légère décroissance des saveurs et des arômes, une 5° serait possible.

IMG_1282_copie_copie

 

Sur le couvercle, une feuille complètement déployée au terme de la dernière infusion.

IMG_1285_copie_copie

CONCLUSION: une excellente galette qui tient ses promesses, pour un prix raisonnable, à essayer dans d'autres configurations d'infusion....

 

JCP